\
colour bars   Conference Logo  
       

► Accueil


Programme préliminaire


► Mardi, le 14 avril

► Mercredi, le 15 avril

► Jeudi, le 16 avril

► Vendredi, le 17 avril


PDFs à télécharger

► Prospectus et opportunités de parrainage pour l’EXPO AMC 2020 (en anglais seulement)

► Plan de la salle et liste des exposants pour l’EXPO AMC 2020 (en anglais seulement)

Half sold


 

Conférenciers d'honneur

 
   
  Natalie Bondil portrait  

Nathalie Bondil

Nathalie Bondil cumule les fonctions de directrice générale et de conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal. Conservatrice en chef depuis 2000, elle est nommée à la direction générale en janvier 2007. Depuis, le Musée se distingue par sa politique de conception, de production et d’exportation d’expositions particulièrement dynamique à l’international

En 2011, avec l’ajout d’un 4e pavillon à la cité muséale, Nathalie Bondil a entrepris avec son équipe l’étude, la restauration et le redéploiement de quelque 4 000 œuvres de la collection encyclopédique du Musée : des cultures du monde aux maîtres anciens, à l’art canadien et contemporain. En 2016, le Musée s’est doté d’un 5e bâtiment, le Pavillon pour la Paix, consacré à l’art international et à l’éducation.

De nationalité canadienne et française, Nathalie Bondil est historienne de l’art de formation, diplômée de l’École du Louvre et de l’Institut national du patrimoine, Paris. Elle a agi comme commissaire notamment pour Métamorphoses, dans le secret de l’atelier de Rodin; Merveilles et mirages de l’orientalisme: de l’Espagne au Maroc, Benjamin-Constant en son temps; ¡Cuba! Art et histoire de 1868 à nos jours; Van Dongen: un fauve en ville; Catherine la Grande: un art pour l’Empire; L’invitation au voyage: l’avant-garde française de Gauguin à Matisse de la collection du musée de l’Ermitage; Maurice Denis: le paradis terrestre; Picasso érotique; Hitchcock et l’art: coïncidences fatales.

Élue Personnalité de l’année en culture (2017) par La Presse, Nathalie Bondil a reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec (2016), a été nommée membre de l’Ordre du Canada et a reçu le Prix Camille-Laurin de l’Office québécois de la langue française et un doctorat honoris causa de l’Université de Montréal (2015).

 
 
 
   
  Jérôme Pruneau portrait  

Jérôme Pruneau

Docteur en anthropologie, directeur général de Diversité artistique Montréal (DAM), professeur d’université pendant 10 ans, consultant, formateur et chargé de cours à l’UQAM, Jérôme Pruneau met ses compétences au service des artistes dits de la diversité en les accompagnant dans le (re)développement de leur carrière professionnelle au Québec.

Convaincu des enjeux de l’interculturel et de la richesse de la diversité pour toute société, M. Pruneau milite pour changer les regards et ouvrir les esprits et prône l’inclusion et l’équité sous toutes leurs formes. Il travaille étroitement avec de nombreuses organisations (municipalités, entreprises, organismes communautaires, etc.) pour les accompagner dans leur transition vers une meilleure prise en compte du facteur « diversité ethnoculturelle » au sein de leur organisation.

Il est l’auteur de l’essai Il est temps de dire les choses paru en octobre 2015.

 
 
 
       
  Janes portrait  

Robert R. Janes

Robert R. Janes est un ex-directeur de musée (Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, lnstitut des sciences des Territoires du Nord-Ouest et musée Glenbow); un chercheur universitaire praticien indépendant; le rédacteur en chef de la revue Museum Management and Curatorship; un chercheur invité à l’École des études muséales de l’Université de Leicester, au Royaume-Uni; le fondateur de la Coalition des musées pour la justice climatique; et un fellow de l’Association des musées canadiens. M. Janes, qui a travaillé auprès des peuples autochtones du Canada tout au long de sa carrière, s’est vu attribuer un nom traditionnel pied-noir en 1995. Œuvrant dans le domaine des musées depuis 44 ans, il y a joué divers rôles : directeur, expert-conseil, auteur, directeur de publications, archéologue, membre de conseils d’administration, enseignant, bénévole, philanthrope et militant. Robert R. Janes a consacré sa carrière à défendre la cause des musées en tant qu’institutions sociales importantes propres à améliorer la vie des gens. Ses publications sur les musées ont été traduites en dix langues. Il a rédigé son dernier ouvrage, Museum Activism (2019), en collaboration avec Richard Sandell.

 
  Potts portrait  

Andrew Potts

Andrew Potts est coordonnateur du Groupe de travail sur le changement climatique et le patrimoine du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS). Ce groupe travaille à diverses initiatives cadrant avec le point de vue de l’ICOMOS selon lequel le patrimoine constitue une source inestimable d’information et de stratégies pour lutter contre le changement climatique, alors même que l’on doit protéger ces ressources contre les répercussions du climat. M. Potts a été le point focal de l’ICOMOS pour les objectifs de développement durable des Nations Unies. Titulaire d’un doctorat en droit de l’Université de l’Indiana, il a pratiqué le droit pendant 20 ans dans le domaine du financement du développement durable. M. Potts a été avocat général associé de la National Trust for Historic Preservation des États-Unis et titulaire du prix John-H.-Chafee de la National Trust pour ses réalisations exceptionnelles en matière de politique publique.