Référence rapide

 
Mardi 4 avril

 

 
Mercredi 5 avril

 

 
Jeudi 6 avril

 

 
Vendredi 7 avril


Le symposium des directeurs

Rencontre des associations des musées provinciaux

Voyages d’études hors site — Acquérir des connaissances locales

Événement en soirée facultatif

 


Ateliers d’une journée

Ateliers d’une demi-journée

Matin

Après midi

Les activités en soirée

 


Cérémonies d'ouverture et réunion de travail de l’AMC

Discours principal
Joseph Boyden

Déjeuner avec les exposants

Discours principal
Sarah Parcak

Sessions éducationnelles simultanées

Conférence des Fellows
Le Sénateur Murray Sinclair

Activité en soirée facultative

 


Discours-programme
Michael Edson

Pause réseautage avec les exposants

Rencontre des Fellows

Sessions éducationnelles simultanées
10 heures 30 minutes – 11 heures 45 minutes

Dîner, tirage du salon

Études de cas

Sessions éducationnelles simultanées
14 heures 15 minutes – 15 heures 15 minutes

Sessions éducationnelles simultanées
15 heures 30 minutes – 16 heures 30 minutes

Les activités en soirée

Programme et conférenciers



Mardi 4 avril

   



Sauf indication contraire, tous les événements se dérouleront au Westin Ottawa Hotel.  
 

8 heures à 17 heures
Inscription
 
 

9 heures 30 minutes à 16 heures 
Le symposium des directeurs
Musée Bytown
Uniquement sur invitation!
 
 

10 heures à 16 heures
Rencontre des associations des musées provinciaux
Uniquement sur invitation!
 
 

10 heures à 16 heures
Rencontre de l'Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada
Uniquement sur invitation!
 
 

Voyages d’études hors site — Acquérir des connaissances locales Les voyages d’études profitent de l’expertise locale pour aider les participants à s’approprier de nouvelles approches pratiques pour le bénéfice de leurs institutions. Vous entrerez sur les sites par la grande porte et vous serez guidés systématiquement à travers chaque site pour découvrir les coulisses et des ouvrages exemplaires qui visent à remplir nos mandats traditionnels. Vous découvrirez aussi différents aspects du tourisme culturel et patrimonial. Les voyages d’études vous permettront d’acquérir des connaissances pour exécuter des plans d'action au sein de vos institutions. Le Congrès de l’AMC 2017 offre trois voyages d’études pré-congrès qui débutent tous au Westin Ottawa Hôtel. Des frais incluant l’entrée au site, les visites guidées, la nourriture et le transport tels que spécifiés sont applicables pour chaque voyage d’étude. Prévoir des chaussures de marche et une veste ou un manteau chaud, imperméable et coupe-vent. N’oublier pas vos paires de gants et vous serez bien préparés pour tout type de temps mais nous espérons que le printemps sera déjà au rendez-vous!  
 

9 heures à 16 heures

Visite des coulisses — Préservation, conservation et technologie
Institut canadien de conservation et le Musée des sciences et de la technologie du Canada
Un vaste effort de renouvellement est en cours dans l’est d'Ottawa! Rejoignez les représentants du Musée des sciences et de la technologie du Canada (CSTM) et l’Institut canadien de conservation (ICC) pour découvrir l’édifice du musée en grande partie « renouvelé », le développement d’une aire d’exposition de 80 000 pieds carrés ainsi que le nouveau centre de conservation des collections de 400 000 pieds carrés qui accueillera trois partenaires nationaux. De sa fermeture d’urgence à sa réouverture, le renouvellement du CSTM sera complété en seulement trois ans pendant que sa nouvelle collection et son nouvel édifice seront bâtis en seulement deux ans. Le compte à rebours est d’ores et déjà lancé!

Frais : 70 $ — Ceci s’ajoute aux frais d'inscription tout compris! Ouvert aux délégués et à leurs invités. La visite inclut le transport, le diner, une tournée des coulisses des laboratoires de science et de conservation à l’ICC, des présentations sur les expositions et les projets de construction, ainsi qu’une visite guidée du chantier du CSTM. La visite des coulisses sera conclue par un rendez-vous au « Bicycle Craft Brewery ». http://www.bicyclecraftbrewery.ca. Limitation à 30 participants.  
 

9 heures à midi

Les trois Rs: la refonte, la réinstallation et la réinterprétation de la collection nationale du Canada - COMPLET
Musée des beaux-arts du Canada
Le Musée des beaux-arts du Canada dévoilera un récit sans précédent de l’art canadien à travers la transformation complète de ses galeries. Près de six cent œuvres d’art conçues par des artistes autochtones qui dialoguent avec des artistes non autochtones seront exposées dans une nouvelle muséographie et mis en contexte grâce au matériel didactique novateur orienté vers les visiteurs. Rencontrez l’équipe inter-fonctionnelle qui a dirigé cette initiative stratégique — la première réinstallation complète de la collection permanente du musée depuis que l’édifice a été inauguré en 1988 — centrée sur le modèle 3D utilisé pour conceptualiser la nouvelle vision des galeries et découvrez les coulisses de certaines des chambres fortes.

Frais : GRATUIT ! — Ouvert aux délégués. La visite inclut une tournée des coulisses, des présentations et des rafraichissements. Les délégués se réuniront dans le lobby de l’hôtel Westin Ottawa à 8 heures 45 minutes pour une petite marche vers le musée des beaux-arts. Limitation à 30 participants.  
 

12 heures 30 minutes à 16 heures
Un trio de trésors: les coulisses du Musée canadien de la guerre, du Musée de la banque du Canada et de la Galerie d’art d’Ottawa
Rejoignez-nous pour une tournée des coulisses de trois des centres culturels et importants d’Ottawa : le Musée canadien de la guerre, le Musée de la banque du Canada et la Galerie d’art d’Ottawa. Le Musée canadien de la guerre qui vient tout juste de célébrer son 10e anniversaire sera votre première escale; vous visiterez les coulisses de l’exposition Vimy — Une bataille, un monument, une icône avant qu’elle ne soit ouverte au grand public! Cette exposition aux volets multiples qui explore la bataille de la Crête de Vimy et sa signification, 100 ans après les faits se penchera sur la commémoration et la mémoire et inclut des améliorations de la présentation de la bataille de la Crête de Vimy dans les galeries du musée; ceci permettant aux visiteurs de comprendre comment cet événement emblématique a façonné notre perception de l’histoire. Notre deuxième escale sera le musée de la banque du Canada où vous porterez un casque et des bottes à embout d'acier! Cette visite en « casque de chantier » des nouvelles installations dont la réouverture est prévue pour l'été 2017, vous permettra de découvrir les coulisses des dernières touches à l’édifice et aux expositions. Notre dernière escale nous emmènera à la galerie d’art d’Ottawa. Un trésor de la ville d’Ottawa, la galerie organise sa propre collection ainsi que la collection « Firestone » de la ville d’Ottawa, desservant la communauté artistique locale et le grand public en proposant des services professionnels d’éducation artistique. Ces dernières années, la galerie a collaboré avec ses partenaires et parties prenantes pour concevoir et construire une magnifique galerie d’art dans le contexte d’un modèle d’affaire « PPP » — la galerie d’art, l’hôtel et des condominiums se trouvant tous dans le même bâtiment. C’est un bel exemple de comment « changer la donne » : l’art de la négociation, le financement et l’obtention de subventions. L’ouverture officielle étant prévue pour l’automne 2017, cette escale sera aussi une tournée en « casque de chantier » des nouvelles installations et une visite des coulisses des nouveaux attributs de l’édifice.

COMPLET Frais : 30 $ — Ceci s’ajoute aux frais d'inscription tout compris! Ouvert aux délégués et à leurs invités. La visite inclut le transport, une tournée des coulisses, des présentations et des rafraichissements. Limitation à 30 participants.
 

Événement en soirée facultatif
18 heures à 22 heures
Une soirée belle et mortelle
Le Musée canadien de la nature accueille chaleureusement les délégués de l’AMC à la première activité de l’AMC 2017! Le MCN se situe dans le premier bâtiment construit au Canada pour abriter un musée national. C’est un site national et le berceau historique du musée national canadien. Vous découvrirez ce magnifique bâtiment historique tout en explorant ses vastes galeries. Participez à la soirée sur le thème « belle et mortelle » mettant en vedette l’exposition de reptiles vivants, des cocktails thématiques, de la nourriture délicieuse et une unique programmation qui vous aidera à conquérir vos peurs intimes! Vous aurez en plus l’opportunité de vivre l’expérience « Escape Manor ».

Frais de la soirée : 65 $ — Ceci s’ajoute aux frais d'inscription tout compris! Ouvert aux délégués et à leurs invités. La visite inclut le transport, une tournée des coulisses et une programmation. Du rafraichissement et un cocktail thématique suivi d’un bar payant.

Frais « Escape Manor » : 20 $ — Ceci s’ajoute aux frais d'inscription tout compris et aux frais de la soirée! Ouvert aux délégués et à leurs invités. Six sessions seront offertes au cours de la soirée, chaque session étant limitée à 15 participants. Les places sont limitées. Ne manquez pas de vous inscrire au plus tôt pour éviter toute déception.
 
 


Mercredi 5 avril

   



Sauf indication contraire, tous les événements se dérouleront au Westin Ottawa Hotel.  
 

8 heures à 17 heures
Inscription
 
 

De 9 heures à 16 heures
Ateliers d’une journée
 
 

Les participants qui se seront inscrits au Congrès en entier auront la priorité. Ceux qui participent juste aux ateliers paieront un tarif plus élevé. L’espace étant limité, nous vous encourageons à vous inscrire le plus rapidement possible.  
 

1. Planification stratégique rapide – Un oxymoron ou un outil brillant pour les plus petits musées et galeries?

Facilitateur : Wayne Hussey, Wayne Hussey Consulting Inc.

Un plan stratégique clair et dynamique est essentiel pour la réussite d’une organisation. Cela est particulièrement vrai pour les plus petites organisations qui ont moins de personnel, d’argent et de temps à y consacrer. Le Navigator© Strategic Planning Process est un outil de planification stratégique qui pourrait réellement aider votre musée dans cette démarche et lui permettre d’économiser des milliers de dollars et des centaines d’heures par rapport à des processus traditionnels. Pendant cet atelier, Wayne Hussey montrera aux participants les six étapes clés du « Navigator » qui permettent de créer un vrai plan stratégique efficace et dynamique tout en faisant économiser temps et argent!!

Au sujet du facilitateur :
Wayne Hussey, de Wayne Hussey Consulting Inc., a souvent présenté des ateliers dans les congrès de l’AMC. Son style réaliste et humoristique, allié à un contenu innovateur et pratique, lui a toujours valu des évaluations très positives des participants.

Coût : 250 $. Comprend deux pauses de réseautage, un déjeuner et un plan de cours. Le nombre de participants est limité à 20 et à un seul par institution.    

2. Trousse d’outils pour la conception et la présentation de programmes scolaires : changer la donne

Facilitateurs : Maggie MacIntyre, Nova Scotia Museum; Katherine MacLeod, Baile nan Gàidheal | Highland Village;
Avec l’assistance virtuelle de la Bibliothèque provinciale de la Nouvelle-Écosse, du Service des archives de la Nouvelle-Écosse et de plusieurs sites du Nova Scotia Museum.


À la demande générale, nous présenterons un nouvel atelier d’une journée sur la trousse d’outils qui développe sur l’atelier offert au congrès 2016 de l’AMC. Alors que l’atelier du congrès se concentrait sur les pratiques exemplaires et les partenariats, ce nouvel atelier pratique portera directement sur la façon dont les musées peuvent se servir de cette trousse d’outils facile à utiliser, tout en encourageant et en amenant les participants à repenser leur façon de concevoir et de présenter les programmes scolaires. Les personnes présentes seront invitées à faire connaître leur expérience en la matière afin de développer le réseau d’éducateurs de musée. En matinée, l’atelier portera sur la conception de programmes; des compétences seront transmises, et des conseils et trucs seront fournis. À l’aide de la trousse d’outils et de ses ressources prêtes à utiliser, comme des modèles et des activités, les membres du groupe concevront ensemble un programme basé sur Canada 150. Cette expérience leur donnera un exemple tangible et concret des composantes de base de la trousse. En après-midi, les techniques de présentation seront abordées. Grâce aux compétences qu’ils auront acquises plus tôt, les participants se rendront en ville pour faire l’expérience de la mise en œuvre du programme conçu dans la matinée. En se servant concrètement des outils, ils verront à quel point il est facile d’utiliser la trousse pour offrir des ateliers semblables à leurs employés et à leurs partenaires. En outre, les personnes présentes auront l’occasion de mettre sur pied leur propre programme scolaire pour le présenter à leur communauté.

Public visé :
Cette journée d’atelier s’adresse au personnel des musées et des établissements culturels (y compris les archives et bibliothèques) qui conçoivent et présentent des programmes scolaires (programmes éducatifs) dans les musées ou en font la promotion.

Profil des facilitateurs :
Maggie MacIntyre a rempli diverses fonctions d’interprétation (planification, relations communautaires, présence en ligne et programmes destinés au public) auprès de musées axés sur la culture et l’histoire naturelle. En tant que chercheuse en interprétation au Nova Scotia Museum, elle a dirigé la préparation de la trousse d’outils relative aux programmes scolaires de musées et soutient les musées de la province dans leur quête d’amener le public à entrer en relation avec « le réel ».
Katherine MacLeod est la responsable des médias et de l’apprentissage au Baile nan Gàidheal | Highland Village Museum à l’île du Cap-Breton, institution qui fait partie du réseau Nova Scotia Museum. Originaire d’Iona, Katherine se spécialise dans la création de programmes, le design graphique, les relations communautaires et les médias sociaux au Highland Village Museum.


Avec les présentations virtuelles de :
La Bibliothèque provinciale de la Nouvelle-Écosse fournit des ressources aux bibliothèques publiques de la province. Son personnel collabore avec les musées pour nouer des partenariats communautaires, fournir des ressources et offrir des espaces favorisant la participation du public.
Le Service des archives de la Nouvelle-Écosse agit à titre de dépositaire permanent des archives du gouvernement de la Nouvelle-Écosse; en outre, il acquiert et préserve les documents d’archives non gouvernementaux qui revêtent une importance pour la province. Son personnel travaille de près avec les musées pour faire connaître les archives et promouvoir l’apprentissage au moyen de sources primaires dans les écoles de la province.
Le Nova Scotia Museum regroupe 28 sites muséaux en Nouvelle-Écosse qui comprennent des petits ou grands établissements, tant en milieu rural qu’urbain. La trousse d’outils rend compte du travail effectué dans divers sites de ce réseau, ce qui témoigne de la polyvalence et de la souplesse de cette ressource.

Coût : 150 $. La journée d’atelier comprend deux pauses santé et un dîner. Les participants pourront télécharger gratuitement la trousse d’outils relative aux programmes scolaires de musées. Les personnes présentes sont tenues d’apporter leurs propres fournitures pour prendre des notes; le reste du matériel leur sera fourni. Le nombre de participants est limité à 30.  
 
Avec le soutien de : 
Musée de la banque du Canada     

3. Comment savons-nous ce que nous savons? Adoption de la pensée historique dans les programmes de musées 
Cet événement aura lieu hors site au Musée canadien de l’histoire dans la nouvelle salle de l'histoire canadienne


Conférenciers : Lindsay Gibson, professeur adjointe à l'Université de l'Alberta; Viviane Gosselin, directrice principale, conservatrice de la culture contemporaine au Museum of Vancouver; Heather Montgomery, agente, programme scolaire au Musée canadien de l’histoire; Sandra O’Quinn and Jessica Shaw, Spécialistes, Apprentissage au Musée canadien de la guerre.

L’adoption de la pensée historique comme fondation de plusieurs programmes provinciaux d’enseignement des sciences humaines et de l’histoire a transformé la pédagogie de l'histoire au Canada. Les musées et sites historiques sont particulièrement bien placés pour contribuer au développement des aptitudes de pensée historique des étudiants grâce aux expositions, aux programmes publics et aux collections. Cet atelier aidera les éducateurs de musée à naviguer les eaux de la pensée historique et à proposer des idées pratiques permettant d’intégrer les concepts de la pensée historique « Big Six » dans les programmes de leurs institutions. Basés sur le livre « Big Six » de Peter Seixas et Tom Morton, les concepts de la pensée historique incluent :

    • L’indice

• La valeur historique
  • La continuité et le changement

• La cause et la conséquence
  • La présentation des perspectives

• La dimension éthique de l’histoire
  

Lindsay Gibson de l’Université de l'Alberta et du projet de la pensée historique www.historicalthinking.ca présentera une introduction aux concepts de la pensée historique « Big Six ». Les spécialistes de l’apprentissage du Musée canadien de l’histoire et du Musée canadien de la guerre présenteront des éléments clés de leurs programmes d’éducation pour souligner l’application des concepts de la pensée historique. Vivianne Gosselin échangera quant à elle sur comment les éducateurs de musée et les planificateurs d’interprétation peuvent jouer le rôle d’intervenants en apprentissage historique dans l’équipe des collections, au moyen de questions précises, lors de la phase de planification des projets de collection. Les participants seront invités tout au long de la journée à générer et partager des idées sur l’application de la pensée historique dans leurs programmes de musée pour promouvoir une interaction approfondie du public avec l’histoire. Les participants amélioreront leurs connaissances et compréhensions de comment intégrer avec succès la pensée historique dans leurs programmes de musées.

Coût : 70 $. Inclut deux pauses réseautages, le déjeuner et une brochure. Le transport du Westin Ottawa Hotel au musée canadien de l’histoire est inclut. Limitation à 30 participants.  
 

9 heures à midi
Ateliers d’une demi-journée
 
 

Matin  
 

9 heures à midi
1. Les pratiques de design inclusif : stratégies et techniques pour les professionnels de musées

Animateurs : Corey Timpson, Musée canadien des droits de la personne; Gabrielle Trépanier, Musée des sciences et de la technologie du Canada

Cet atelier pratique invite les participants à découvrir les principes du design inclusif et à développer des compétences de base d’évaluation de l’accessibilité. Au cours de la première partie de l’atelier, les participants emploieront les normes d’accessibilité développées au Musée des sciences et de la technologie du Canada et au Musée canadien des droits de la personne pour évaluer diverses expositions. Les résultats et de cet exercice et des idées de réhabilitation seront partagées au cours de discussions en sous-groupes. La deuxième partie de cet atelier consistera à l’utilisation d’un processus itératif de design pour développer une activité ou une exposition inclusive. Ceci inclut : la production de nouvelles idées, les maquettes, les essais et les re-designs. Cet atelier sera clôturé par une table ronde qui se focalisera sur les pratiques exemplaires à l’intention des musées pour améliorer l’accessibilité à leurs bâtiments et leur capacité à travailler de façon inclusive. Les participants seront encouragés toute la matinée à poser des questions, à travailler en collaboration et à solliciter des commentaires sur leurs idées.

Auditoire proposé :
Cet atelier d’une journée est destiné au personnel des musées et des installations culturelles qui souhaitent se familiariser avec l’accessibilité et les pratiques de design inclusif.

Coût : 50 $. Inclut une pause-santé et le transport au Musée de l’agriculture et de l'alimentation du Canada. Les participants devront prévoir leurs propres fournitures pour prendre des notes, tout autre matériel leur sera fourni. Limitation à 25 participants.  
 

9 heures 30 minutes à 11 heures 30 minutes
2. Du plaisir à la tonne : rendre ludique la manière de former le personnel et les bénévoles

Emerging Professionals mark

Animateurs : Jodi Larson, Association historique Lake Jackson

Nos institutions vont bien au-delà du devoir pour proposer une expérience d’apprentissage dynamique, mémorable, différenciée et interactive. Par contre, quant il s’agit de former nos gens, nous leur remettons juste du matériel photocopié. Il est temps de changer la donne. Cet atelier redéfinit la manière dont nous planifions et présentons la formation et le perfectionnement professionnel qui peut être rendu moins ennuyeux grâce aux mêmes méthodes utilisées pour les visiteurs. Quand vous pensez à cet atelier, imaginez une émission de jeux où tout le monde gagne. Nous débuterons avec des douzaines de mini-modules que vous choisissez de jouer à tour de rôle. Chaque module dure de 5 à 10 minutes mais traite de sujets essentiels tels que la théorie interprétative, le récit, les pratiques dans la galerie, les tendances éducationnelles, ou les mouvements actuels dans le secteur muséal. Les jeux, le « crowdsourcing », c’est-à-dire l’approvisionnement par la foule, les accessoires et activités — qui vous permettront de réfléchir à comment nous abordons les musées. Le meilleur aspect de cet atelier? Chaque module peut être aisément reproduit dans votre salle d’apprentissage, maison historique, ou sale de conférence – nous vous encourageons à copier cette session! Vous aurez le choix parmi une vaste gamme d'outils pour rendre vos formations, rencontres du matin, retraites du Conseil, et toute activité de perfectionnement professionnel non seulement agréables mais aussi mémorables et significatifs.

Auditoire proposé :
Cet intense atelier d’une demi-journée est destiné au personnel des musées et installations culturelles, incluant les archives, les bibliothèques et les lieux d'histoire vivante. Bien qu’il soit aussi précieux pour l’interprète aux premières lignes que pour la haute direction, cet atelier sera particulièrement utile à ceux qui planifient et gèrent les programmes de bénévolat, forment et gèrent le personnel, et qui sont chargés de la planification des programmes interprétatifs.

A propos de vos conférenciers :
style="font-size: 10pt; color: #ff0000;" Jodi Larson and Hannah O. Moses sont des nouveaux professionnels de musées qui travaillent dans des musées d’histoire dans le sud des États-Unis. Fortes d’une expérience de vie dévouée au service, d’une production scientifique primée, et d’une dévotion à une expérience muséale novatrice, elles ont, ensemble travaillé dans les domaines de l’histoire, l’histoire vivante, la science, l’art, des musées d’enfants et des parcs nationaux dans six différents états.


Coût : 50 $. Inclut une pause-santé. Les documents et matériels seront fournis et disponibles pour téléchargement en ligne ultérieurement. Limitation à 60 participants.  
 

Après midi  
 

13 heures à 16 heures
Rencontre annuelle du Réseau des Musées d’histoire

13 heures à 16 heures
1. Quel avenir pour les musées?

Animateur : Jo Hargreaves,  Morris Hargreaves McIntyre

Cet atelier interactif explore comment repenser le rôle du musée et la participation du public au 21ème siècle en utilisant « The Spectrum of Audience Engagement », un nouvel outil remarquable qui aide les musées à cartographier les décisions philosophiques, organisationnelles et opérationnelles majeures qu’ils devraient prendre dans un monde en évolution. Qu’est-ce que cela signifie d’être un musée au 21ème siècle? Qu’est-ce que cela signifie d’être un musée dans votre contexte en particulier? Quel avenir pour les musées? L’outil cartographie la manière dont les musées pourraient choisir de définir leur rôle et objectif, leurs croyances et valeurs fondamentales et aussi comment ils encouragent la participation du public. L’outil décrit l’évolution des stratégies et politiques muséales, les changements que les musées ont du effectué au cours des 30 dernières années et les changements qu’ils auront à faire au cours des 30 prochaines années. Cette approche rassemble les idées séminales de leaders tels que Nina Simon et John Falk et des mouvements tels que « International Coalition of Sites of Conscience ». Les participants recevront sans frais additionnels l’outil « Spectrum » et une approche qu’ils pourront ramener au sein de leurs institutions et partager avec leurs collègues ; ceci leur permettra de découvrir à leur tour ce que cela signifie d’être un musée contemporain dans leur propre contexte, avec leur propre public et communautés.

À propos « The Spectrum » :
Développé en Australie occidentale, cet outil est né du redéveloppement à hauteur de £428 million du Western Australian Museum (WAM) — l’un des plus grands nouveaux projets muséaux au monde. L’objectif du WAM était de célébrer la diversité culturelle en Australie occidentale. Le musée a donc lancé une vaste étude stratégique visant le personnel, la communauté autochtone et d'autres intervenants clés, les pairs, les visiteurs et non-visiteurs. Le résultat de ce processus consultatif et itératif est le modèle « Spectrum ». Ce modèle a fourni au WAM une carte qui lui permet de naviguer ce nouveau terrain ou d’identifier comment accroître la diversité et la participation de nouveaux publics. De grands musées du monde tels que Tate, SFMOMA, Science Museum of Minnesota, Sydney Living Museums et Te Papa Tongarewa, Museum of New Zealand l’utilise déjà.

À propos du facilitateur :
Jo Hargreaves est fondatrice et directrice de Morris Hargreaves McIntyre (MHM), une agence de recherche et de stratégie culturelle primée. En plus de 30 années de travail dans le secteur culturel, ses champs d’expertise incluent : la planification stratégique, l’estimation du marché, les études de faisabilités, l’évaluation de l’impact économique et social et culturel, la planification et la stratégie marketing, la segmentation des marchés, le développement des publics, l’étude de marché et la recherche et planification sociale. Elle est une formatrice experte et mentor qui offre des programmes de formation à travers le monde. Elle est aussi conférencière invitée aux programmes de maitrise des arts du Goldsmiths College, à l'Université de Londres et de UCL Qatar, pratiques muséale et de galerie.


COMPLET Coût : 50 $. Inclut une pause-santé et une copie du « Spectrum ». Limitation à 40 participants.  
 

13 heures à 16 heures

2. Les médias 3D et l’avenir des musées; La narration grâce à la réalité virtuelle, artificielle et mixte

Conférenciers : Marquis Côté, Digital Interactives & AV, Musée canadien de l’histoire et le Musée canadien de la guerre; Brian Dawson, responsable du service numérique, Société du Musée des sciences et de la technologie du Canada; Dan Stopnicki, directeur de la stratégie numérique, SEED Interactive

Les nouveaux médias 3D et médias 3D en évolution présentent d’importantes opportunités pour les musées. Les médias tels que la réalité virtuelle (VR), la réalité artificielle (AR), la réalité mixte (MR) et d’autres applications 3D en temps réel présentent de nouvelles et originales pistes pour la narration digitale et pour la connexion et participation des publics. Toutefois, ces médias évoluent rapidement, et le rythme du changement s’accélère. Les nouveaux médias tels que VR, AR et MR et les moteurs de jeux conviennent ils pour les musées? Les réalités virtuelles et mixtes peuvent ils jouer un rôle convaincant dans la narration et le récit? Comment les musées peuvent ils évaluer cette opportunité et aborder ces nouveaux médias? Comment nos musées peuvent ils gérer le rythme de changement de ces nouveaux médias? Comment les médias 3D en temps réel peuvent ils aider les musées à rester pertinents dans un paysage où les médias numériques sont en constante évolution? Cet atelier interactif d’une demi-journée fournira aux participants une vue d’ensemble du paysage VR/AR/MR/, incluant une vision d’avenir des perspectives technologiques, et les connexions entre ces différentes formes de média 3D. On explorera la question de l’importance des musées dans un paysage où les médias numériques sont en constante évolution, et comment ces médias 3D en temps réel peuvent être pertinents pour les musées. Cet atelier soulignera les potentielles opportunités et les applications pour la participation des publics et la narration par les musées en utilisant cette technologie. On explorera un cadre d’évaluation des opportunités et des actions de terrain potentielles pour les expériences de musées, à l’intérieur comme à l’extérieur des murs, et on offrira des perspectives sur comment gérer les projets et expérimentations avec ces médias. Cet atelier est destiné pour un public large composé de professionnels de musées qui aimeraient mieux comprendre le paysage changeant des médias 3D.

À propos des conférenciers :
les conférenciers ont une expérience diversifiée des technologies VR, AR, jeux et autres médias de narration pour musées, à l’intérieur des galeries comme à l’extérieur des murs de musées.


COMPLET Coût : 70 $. Inclut une pause-santé. Limitation à 20 participants.   
 

13 heures à  16 heures 
Rencontre annuelle du Réseau des Musées d’histoire

Les activités en soirée  
 

16 heures à 17 heures 30 minutes
Ouverture de l’EXPO AMC et réception avec les exposants

Retrouvez de vieux amis et faites de nouveaux amis à l’ouverture de l’EXPO AMC 2017 et réception. Cet événement soulignera les dernières tendances de conception d’exposition, technologie, éclairage, sécurité, services de transport et bien d’autres produits et services. Ceci est votre opportunité de visiter et de rencontrer des fournisseurs éprouvés qui exposeront et qui feront une démonstration de technologies de pointe et de solutions rentables dans le but de vous aider ainsi que votre institution. Visitez plus de 30 exposants et inscrivez-vous au tirage pour gagner de magnifiques prix! Pour être admissible à ce tirage, demandez aux exposants d’apposer leurs initiales sur votre bulletin. Laissez votre bulletin dûment rempli au bureau du tirage avant 11 heures 30 minutes, vendredi 7 avril. VOUS DEVEZ ÊTRE PRÉSENT POUR GAGNER.

Coût : le coût est inclut dans l’inscription pour le Congrès. Vous pouvez vous procurer des billets supplémentaires pour les participants non-inscrits à 35 $ chacun. Ceci inclut les hors d’œuvres et un ver de vin suivi d’un bar payant.  
 

18 heures à 21 heures 30 minutes
5,4,3,2,1…Décollage
Le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada


Veuillez nous rejoindre pour une soirée inoubliable au moment ou nous voyageons à travers l’histoire de l’aviation canadienne et dans l’avenir des sciences de l’espace. Savourez un cocktail tout en explorant l’exposition de renommée internationale du Musée, incluant d’anciens aéronefs et des pièces exclusives telles que le « Canadarm », un symbole de l’aéronautique canadienne. Transportez-vous à travers l’espace et le temps, dans la cabine d’un avion de chasse ou dans la coupole de la Station spatiale internationale. (N’oubliez surtout pas vos cameras!) Cet atelier vous propose un environnement unique pour dîner au milieu d’avions. Le dîner se terminera par une présentation de l’astronaute Jeremy Hansen. Après le dîner, le divertissement inclut des présentations, démonstrations et activités interactives qui inspireront et feront le bonheur du rêveur, non-conformiste, innovateur, et de la personne qui change la donne!

Coût : cet événement est seulement disponible pour ceux qui ont choisi l’inscription au Congrès tout compris. Inclut le transport, la présentation, les activités, le dîner et une boisson alcoolisée suivi d’un bar payant.  
 


Jeudi 6 avril

   



Sauf indication contraire, tous les événements se dérouleront au Westin Ottawa Hotel.  
 

7 heures à 17 heures
Inscription
 
 

7 heures à 8 heures 30 minutes
Petit-déjeuner avec les exposants
 
 

8 heures 45 minutes à 9 heures 45 minutes
Cérémonies d'ouverture et réunion de travail de l’AMC
 
 

10 h 15 à 11 h
Un nouveau regard ou pourquoi les musées ne sont pas nuls


Modératrice : Angela Cassie , Musée canadien pour les droits de la personne
Panélistes: Eric Chan aka eepmon ; Alex Cherry, Musée canadien de l’immigration du Quai 21; Sebastian Irvine, Royal British Columbia Museum 
Les jeunes adultes, qu’ils appartiennent aux générations du millénaire, Z ou la suivante, sont engagés, créatifs et en quête d’inspiration pour nourrir leur créativité. Ils constituent un volet important de l’avenir de nos musées et de nos galeries, autant à titre de visiteurs que de leaders. Nous devons considérer comment nous les encourageons à participer. Totalement différente de nos séances d’ouverture traditionnelles, cette table ronde interactive abordera la question de savoir comment les jeunes adultes peuvent composer une force déstabilisante positive pour votre institution. Découvrez ce que la jeunesse apporte comme occasions uniques de rejoindre un public plus large et de développer des relations durables et ce qu’elle offre comme perspectives en matière de création de contenu
 

11 h 00 à 11 h 45
Discours principal
La force de la voix
Joseph Boyden, auteur


Depuis le début des temps, les humains sont au fait du pouvoir de la narration. Aujourd’hui plus que jamais, les musées doivent raconter des récits complexes selon diverses perspectives afin de contribuer à donner un sens à notre monde de plus en plus complexe. L’auteur canadien bien connu Joseph Boyden examinera comment la force de la voix et le récit permettent de sensibiliser aux nombreux enjeux importants auxquels nous sommes confrontés dans la société actuelle et pourquoi il importe de proposer un éventail de voix pour raconter un récit. C’est la seule façon de comprendre les perspectives multiples qui structurent plusieurs des enjeux et des préoccupations auxquels nous faisons face.  

 

Midi à 13 heures 15 minutes
Déjeuner avec les exposants

Crème glacée avec les exposants

Gracieusement offert par :

Logo : Pacart
 
 

13 heures 30 minutes à 14 heures 30 minutes
Discours principal
Sarah Parcak, « Archéologue de l’espace » et gagnant du Prix TED 2016

Cette allocution principale portera sur l’importance croissante du partage, de la protection et de la préservation de notre patrimoine culturel commun face à un monde en évolution rapide. Dans le contexte de la destruction et du pillage de sites anciens par l’État islamique, du changement climatique et de l’urbanisation, les archéologues et les institutions culturelles doivent travailler en étroite collaboration pour élaborer un programme commun relatif à l’avenir de notre patrimoine. De nouvelles technologies et des technologies en voie de développement ont facilité la découverte et la protection des sites, mais il reste de nombreux défis à relever : comment les archéologues noueront-ils le dialogue avec les communautés locales sur les sites anciens ou à proximité de ceux-ci? Comment les données sur les sites seront-elles protégées contre des pilleurs éventuels? Et comment les musées doivent-ils réagir à la probabilité croissante que des objets anciens sur le marché soient pillés? Des exemples tirés de projets en cours seront présentés. L’autre point majeur à considérer, c’est le niveau de mobilisation du public nécessaire face aux menaces de réduction des budgets des programmes universitaires, des musées et des autres sources de financement. Une nouvelle plateforme scientifique d’externalisation ouverte, GlobalSplorer, lancée le 30 janvier, offre une façon de faire participer les scientistes et le grand public simultanément. L’avenir du patrimoine culturel est passionnant, mais nous devons planifier soigneusement le dialogue avec les groupes de parties intéressées les plus diversifiés possible.

Avec le soutien de :

Loogo : Canadian Museum of History  
 

15 heures à 16 heures 15 minutes
Sessions éducationnelles simultanées
 
 

Des projets qui changent la donne pour le musée d’art du 21ème siècle

Modérateur : Stephen Borys, Musée des beaux-arts de Winnipeg

Panélistes : Alexandra Badzak, Galerie d'art d'Ottawa; Gregory Burke, Remai Modern Art Gallery of Saskatchewan; Line Ouellet, Musée national des beaux-arts de Québec; Reid Shier, Presentation House Gallery


Le musée du 21ème siècle est une collection d’objets, d’idées et de personnes reflétant les cultures et histoires qui jettent un regard sur l’avenir et le passé. C’est un lieu ou des actions invitent, ouvrent les portes et encouragent la participation, ce qui permet au musée d’être pertinent, percutant et durable. L’art est une force vivante et dynamique de ce monde qui est capable de façonner et de transmettre des idées et des points de vue. Le musée est le forum de ce que nous appelons démocratie culturelle — cet échange dynamique à l’échelle mondiale. Plusieurs projets architecturaux actuels pour des musées au Canada reflètent un bon nombre des principaux éléments qui définissent le musée d’art du 21ème siècle. Quelles formes prennent ces nouveaux musées? Les directeurs de musées qui supervisent ces projets de construction à Vancouver, Saskatoon, Winnipeg, Ottawa et au Québec, partageront leurs réflexions et leurs expériences sur la manière dont l’idée d’un musée du 21ème siècle a eu une influence sur la conception, la mission et la programmation de leurs nouveaux musées.  
 

Continuons à tirer les leçons de nos erreurs

Facilitateurs : Megan Richardson, Musée canadien de l’histoire et John Swettenham, Musée canadien de la nature

Innovation, un concept qui change la donne dans les musées en ce moment. Ce concept amène de nouvelles idées et approches au sein du musée, remettant en cause son rôle traditionnel, créant de nouvelles façons de penser et de travailler. L’accent mis sur l’innovation découle du constant changement de notre monde. Une reprise des très populaires sessions offertes durant AMC 2015 et 2016, John Swettenham, un ancien de la première année rejoindra Megan Richardson, co-fondateur pour animer un vif échange en deux parties. Pour la première partie, un nombre d’experts et de néophytes venant de petits et grands musées partageront des exemples d’innovations qui n’ont pas donné les résultats escomptés, et les leçons tirés. Les participants partageront leurs propres exemples dans de petits groupes et choisiront les exemples à présenter à toute la salle. Un vote et des prix clôtureront la session. Les participants retiendrons de cette session de précieux enseignements sur l’innovation et pourront remplir leurs carnets d’adresses peu importe la taille ou le type du musée dans lequel ils travaillent.  
 

Au-delà de la rhétorique; Au-delà de la neutralité : Introduction de trois personnes qui changent la donne

Animateur : Robert R. Janes, FAMC

Panélistes : Nika Collison, Haida Gwaii Museum à Kay Llnagaay; Beka Economopoulos, The Natural History Museum, Brooklyn, New York; Hilary Jennings, The Happy Museum, Royaume-Uni (par vidéo conférence)


Neil Postman, critique américain à la culture, a écrit « un musée doit être en questionnement avec sa société… un bon musée doit toujours attirer l’attention sur ce qui est difficile et même douloureux à envisager ». Trois professionnels expérimentés se chargeront de présenter trois exemples distincts de pratiques muséales qui démontrent une introspection s’éloignant des conventions traditionnelles tout en liant dans le même temps la culture et la nature — une connexion extrêmement importante qui est indispensable à notre bien-être. Ensemble, ils présenteront des stratégies pour aider les professionnels de musées à « changer la donne ».  
 

Carrefours culturels

Facilitateur : Bryan Dewalt, Société des musées de sciences et technologies du Canada

Animateurs : John Moses, candidat au doctorat, Carleton University, Andrea Walsh, l’Université de Victoria


Les collections d’expressions culturelles traditionnelles et autochtones des musées canadiens et internationaux ont connu une hausse significative à la même époque que les dispositions les plus draconiennes de la Loi sur les Indiens, y compris l’enlèvement forcé d’enfants des Premières nations de leur famille pour les élever au pensionnat. L’histoire des collections autochtones des musées est inextricablement liée à l’héritage laissé par l’expérience des pensionnats dans l’histoire canadienne. La bonne gestion des collections et expositions avant-gardistes requiert une reconnaissance et un traitement des droits et préoccupations des individus et communautés les plus intimement liées aux objets et matériaux conservés par les musées. La présentation explore ces défis et offre des exemples de ces questions complexes et délicates dans le contexte des musées et de la réconciliation  
 

16 heures 30 minutes à 17 heures 45 minutes
Conférence des Fellows
Le Sénateur Murray Sinclair
 
 

19 heures à 21 heures 30 minutees
Activité en soirée facultative
Inspirés par les canadiens!


Soyez l’un des premiers à découvrir la salle de l’histoire canadienne! Le Musée canadien de l’histoire vous invite à un avant-goût de sa nouvelle galerie, la salle de l’histoire canadienne qui sera ouverte au public le 1er juillet 2017. Venez découvrir et explorer les événements, mouvements et personnalités qui ont façonné notre nation et dont l’influence est toujours ressentie de nos jours. Rejoignez-nous pour un cocktail suivi d’une visite exclusive de la nouvelle salle et d’un souper-buffet dans la majestueuse Grande galerie.

Coût : 95$. Ceci vient s’ajouter aux frais d'inscription tout compris! Ouvert aux délégués et à leurs invités. Le transport, un cocktail à thème suivi d’un bar payant et d’un souper-buffet sont inclus.  
  
    

 


Vendredi 7 avril

   



Sauf indication contraire, tous les événements se dérouleront au Westin Ottawa Hotel.  
 

7 heures à 17 heures
Inscription et information
 
 

7 heures à 8 heures 30 minutes
Déjeuner avec les exposants
 
 

8 heures 45 minutes à 9 heures 45 minutes
Discours-programme
Michael Edson
Directeur adjoint et stratège numérique, UN Live Museum for Humanity, Copenhague, Danemark

Matière cachée
Qui est responsable de créer et de maintenir la culture, de préserver et d’étudier l’histoire et d’accroître et de diffuser les connaissances scientifiques? Qui participe à ces processus? Et qui en profite? Vingt-cinq ans après l’invention du Web, les musées en sont encore aux balbutiements en matière de technologie, alors qu’un nouveau monde de mobilisation et un nouvel univers sur le plan de l’impact se trouvent hors de leur portée. Michael Peter Edson, le cofondateur, codirecteur et responsable du numérique au tout récent Museum for the United Nations – UN Live, nous présente sa vision pour ce nouveau « musée pour l’humanité » et nous explique comment UN Live et tous les musées peuvent utiliser la technologie pour atteindre des objectifs sociétaux.

Avec le soutien de :


Loogo : Canadian Museum of Science and Technology                 Loogo : Canadian Conservation Institute  
 

9 heures 45 minutes à 10 heures 15 minutes
Pause réseautage avec les exposants
 
 

9 heures 45 minutes à 11 heures 45 minutes
Rencontre des Fellows
Sur invitation seulement!
 
 

10 heures 30 minutes à 11 heures 45 minutes
Sessions éducationnelles simultanées
 
 

Examiner les lignes directrices des musées concernant la communauté LGBTQ2 

Modérateur : À confirmer

Panélistes : Clark Barnett, Ville de Niagara Falls; Michael Blackburn, PFLAG région de York 


Les délégués sont invités à participer à cette discussion ouverte sur les lignes directrices du secteur muséal canadien concernant la communauté LGBTQ2. Les musées sont réputés offrir des milieux sains à leurs communautés, mais demeurent-ils pour autant à l’écoute de ces populations croissantes et changeantes? Réservons-nous le meilleur accueil possible à la communauté LGBTQ2? Sommes-nous prêts à conseiller et à soutenir nos collègues du secteur muséal? Un aperçu du document Welcoming Guidelines for Museums de l’American Alliance of Museums (AAM) sera présenté, puis on fera place aux commentaires et aux discussions sur les thèmes suivants :

  • Les musées ont-ils un rôle à jouer dans l’expérience que vit la communauté LGBTQ2 entre leurs murs?
  • Les musées canadiens auraient-ils intérêt à faire du document de l’AAM leur guide de référence? Existe-t-il d’autres documents qui devraient être considérés?
  • Y a-t-il des cas particuliers où un musée aurait pu tirer profit d’un document qui établit des lignes directrices concernant la communauté LGBTQ2?
  • Quelles recommandations feriez-vous à l’AMC relativement aux lignes directrices que les musées canadiens devraient adopter concernant la communauté LGBTQ2?

Les délégués sont priés de consulter le document de l’AAM avant la séance :
https://indd.adobe.com/view/b3e67357-2f62-4809-b757-17813aadeb13
 
 

Du fonds des mers – l’histoire de la baleine bleue

Modérateur : Mark Engstrom, Musée royal de l'Ontario

Panélistes : Amanda Fruci, Dave Hollands et Jacqueline Miller, Musée royal de l'Ontario

Les chercheurs du Musée royal de l’Ontario ont récupéré deux baleines bleues qui s’étaient échouées sur la côte sud-ouest de Terre-Neuve-et-Labrador en mai 2014. Cet événement bien que tragique a été la genèse d’un projet majeur d’exposition et de recherche. Ce panel regroupera les chercheurs, les concepteurs d’exposition et les diffuseurs d'information qui ont contribué à la création et au partage du récit de ces événements à Terre-Neuve et leurs impacts sur les Canadiens. Voici l’histoire de la manière dont on peut susciter de l’intérêt pendant trois ans pour une histoire pertinente et concevoir une exposition de grande qualité en se basant sur ses propres recherches et objets.  
 

Des musées « vraiment épatants » : stratégies pour mobiliser les publics au 21e siècle

Modérateur : Dustin Growick, Museum Hack

Panélistes : Kerry-Leigh Burchill, Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada; Rod Constantineau, Parcs Canada; Samantha Haddon, Royal Tyrrell Museum

La spécialité de l’entreprise Museum Hack consiste à comprendre les besoins des publics du 21e siècle, en particulier ceux de la génération Y, qui sera la prochaine à fréquenter les musées et à se passionner pour eux. L’approche de Museum Hack vise à montrer que les musées peuvent être « vraiment épatants » s’ils invitent les visiteurs à vivre une expérience muséale totalement différente et à participer activement à la co-création de cette expérience. Cette séance fait la démonstration qu’une approche « respectueusement provocatrice » permet aux institutions de tous types et de toutes tailles d’accroître la participation du public tout en permettant au personnel de s’investir personnellement dans la mission et la raison d’être de l’organisation. Dans le cadre de ces discussions, les participants exploreront les pratiques exemplaires liées à l’utilisation des récits, les outils efficaces dont disposent les visiteurs et les activités axées sur les interactions sociales et l’investigation qui permettent aux visiteurs de créer des liens avec les collections muséales et entre eux. Les participants découvriront en quoi consiste l’approche « respectueusement provocatrice » et comprendront mieux l’importance de raconter des histoires avec passion. Ils acquerront des techniques novatrices pour favoriser la participation, revitaliser les programmes existants et conquérir de nouveaux publics susceptibles de se transformer en fidèles supporteurs.  
 

Les musées et le mouvement « libre et ouvert »

Modérateur : Charlie Costain, Réseau canadien d’information sur le patrimoine

Panélistes : Sheila Carey, Réseau canadien d’information sur le patrimoine; Michael Edson, United Nations Live Museum for Humanity, Copenhague (Danemark); Fiona Smith-Hale, Musée des sciences et de la technologie du Canada


Les mots « libre » et « ouvert » semblent être utilisés à toutes les sauces ces derniers temps, et s’emploient surtout avec une valeur positive : on parle notamment d’accès et de logiciel libres, de données ouvertes, et de gouvernement ouvert. Mais qu’entend-on exactement par « libre » et « ouvert »? Un nombre croissant de musées, de bibliothèques et d’archives dans le monde rendent leurs données et contenus culturels librement accessibles tant à leurs communautés qu’à la planète entière. Cette situation fait naître de nombreuses questions : par exemple, comment définit-on exactement l’« ouverture »? Quelles conséquences ce mouvement peut-il avoir pour les musées? Ce panel discutera de l’utilisation stratégique des données ouvertes ainsi que du contenu et de l’accès libre, et verra comment l’ouverture peut permettre la création d’un patrimoine participatif. On expliquera en quoi consiste vraiment cette ouverture, et on encouragera les musées à relever les défis et à saisir les occasions qui en découlent. Les panélistes s’interrogeront également sur ce qu’il peut en coûter de ne pas embrasser ce mouvement.

Avec le soutien de :

Loogo : Canadian Museum of Science and Technology                   Loogo : Canadian Conservation Institute  
 

Trouver des sources de financement

Modératrice : Audrey Vermette, Association des musées canadiens

Panélistes : Boris Stipernitz, Bibliothèque et Archives Canada; Megan Richardson, Musée canadien de l’histoire; Melinda Mollineaux , Conseil des arts du Canada (autres panélistes à confirmer)


Cette séance fournit un aperçu des programmes de financement nationaux offerts aux musées canadiens. Qu’il s’agisse de projets réels et tangibles ou de projets virtuels et novateurs, les établissements muséaux de toutes tailles ont accès à un soutien pour une vaste gamme d’initiatives. Des experts du Programme d’aide aux musées, du Musée virtuel du Canada, de Bibliothèque et Archives Canada, du Fonds du Canada pour l’investissement en culture et du Conseil des arts du Canada décriront la portée et le fonctionnement de leurs programmes, et offriront des conseils pour présenter une demande. Une période de temps suffisante a été prévue pour les questions.  
 

La planification stratégique pour le 21e siècle

Modérateur : Robin Etherington, Musée Bytown

Panélistes : Alexandra Badzak, Galerie d’art d’Ottawa; Marie Lalonde, Association des musées de l’Ontario; Maria de Rosa, Communications MDR; Cheryl Johnson, Collège Algonquin


Les plans stratégiques visent à définir la vision à long terme d’une organisation. Le processus de planification stratégique contribue à renforcer la culture organisationnelle en mettant l’accent sur l’obtention de résultats et sur le partage d’information essentiel à la mise en œuvre de la stratégie. Quelle que soit leur nature, les organisations se trouvent face à des préoccupations, défis et possibilités similaires tout au long de ce processus. Les panélistes discuteront des divers parcours qu’ils ont suivis au cours de leurs démarches. Ils partageront avec les participants les stratégies et approches qu’ils préconisent pour composer avec les changements spectaculaires qu’implique le 21e siècle. Les participants ressortiront de cette séance avec une meilleure compréhension du processus de planification stratégique et de l’intérêt qu’un tel plan revêt pour leur organisation.  
 

Musées ou monuments? Le pourquoi et le comment de la mémoire dans le domaine public

Modératrice : Gail Dexter Lord, Lord Cultural Resources

Panélistes : Mark Kristmanson, Commission de la capitale nationale; Stephen Quick , Musée canadien de la guerre;  Virginia Eichorn, Tom Thomson Gallery; John Young, Musée canadien pour les droits de la personne


Le sesquicentenaire du pays ravivera sans doute de nombreux souvenirs – certains festifs, d’autres plus mitigés. À la veille de ce nouveau jalon, les musées sont appelés à représenter de façon plus authentique et plus précise que par le passé le vécu de divers groupes. Certaines communautés exigent qu’on souligne leur présence dans la sphère publique par l’entremise de commémorations ou de monuments. Comment les professionnels des musées doivent-ils rendre compte des réjouissances et des blessures du passé tout en gardant à l’esprit les préoccupations actuelles? Réunissant quatre des principaux leaders du secteur culturel et muséal au pays, ce panel multidisciplinaire débattra de ce sujet et interpellera les participants sur la façon d’aborder les questions de l’heure liées au présent et au passé. Dans quelles conditions les musées offrent-ils un cadre approprié? Dans quelles conditions le paysage naturel ou urbain se révèle-t-il un meilleur cadre?  
 

Midi à 13 heures 30 minutes
Dîner, tirage du salon
 
 

14 heures 15 minutes à 15 heures 15 minutes
L’AMC EST ACCESSIBLE!

Venez rencontrer le Conseil d’administration et l'équipe dirigeante de l’AMC. Nous partagerons les priorités pour l’année prochaine. L’AMC offre une incroyable variété de services. Saisissez l’opportunité d’en apprendre davantage sur ce que nous offrons et de poser des questions!  

14 heures 15 minutes à 16 heures
Études de cas
 
 

Facilitatrice : Margaret Chrumka, Kamloops Art Gallery
 

1. Quand la différence s’exprime par les mots : une étude de cas exploratoire sur l’usage d’un langage neutre dans les musées

Présentatrice : Joanna Munholland, Sam Waller Museum

Bien qu’enracinés dans le langage, les modes d’expression sexistes ont été remplacés dans certaines institutions par un langage neutre. Les principales questions qui seront explorées dans cette étude de cas portent sur l’usage ou non d’un langage neutre dans les institutions muséales, et la raison d’être de telles pratiques. Les participants en apprendront davantage sur les avantages associés au langage neutre, sur l’importance qu’il peut avoir pour les musées et sur la façon de l’intégrer au processus auquel les institutions ont habituellement recours pour élaborer leurs textes.  
 

2. Expansion du Musée de Windsor : changer la donne pour les Windsorois

Présentatrice : Madelyn Della Valle, Musée de Windsor

Le Musée de Windsor vient de connaître une expansion majeure, qui a mené à la création du Chimczuk Museum — dans des locaux que l’établissement partage avec l’Art Gallery of Windsor — et la rénovation de l’actuelle Maison François Baby. L’histoire de ce projet, qui s’est développé sur près de 60 ans, représente bien plus que l’histoire d’une construction. Cette étude de cas examine comment l’expansion a été menée et comment diverses communautés ont collaboré au processus.  
 

3. Le Haida Gwaii Museum : un espace pour la réconciliation

Présentateur : Scott Marsden et Nika Collison, Haida Gwaii Museum

L’année 2017 offre aux musées une occasion de réfléchir aux discours qu’ils ont formulés ces 150 dernières années. Comment ces récits ont-ils contribué à définir le Canada? Comment la communauté muséale veille-t-elle à transformer les relations changeantes établies avec les Premiers Peuples? Cette étude de cas examine comment la stratégie du Haida Gwaii Museum expose les visiteurs à de nouvelles idées et comment, avec le temps, son approche a permis d’accroître le degré de confiance, de compréhension et de bonne entente entre le musée et les Premières Nations.  
 

4. La réalité augmentée dans un musée-maison historique

Présentateurs : John Hughes et Kate Humble, Craigdarroch Castle Historical Museum Society

Votre institution souhaite-t-elle miser sur les technologies numériques pour favoriser la participation du public? Cette étude de cas se penche sur les défis et les succès associés à la mise au point d’une expérience muséale interactive qui offre au château Craigdarroch une nouvelle façon de créer des liens avec ses visiteurs. On fera connaître aux participants les pratiques exemplaires, les leçons tirées et les étapes à venir.  
 

5. L’innovation au service de la participation du public : les expositions et les expériences mobiles

Présentateurs : Christine McGuire, Fondation Aga Khan Canada; Tony Amato, MRA mobile experiential

Pour gagner de nouveaux publics, il est essentiel d’améliorer l’accessibilité et la pertinence des expositions. Les expositions axées sur l’expérience mobile sont appelées à changer la donne. Cette étude de cas engage une discussion sur le pouvoir qu’ont les expositions et les musées de provoquer, de révéler et de nouer des rapports avec le monde, en faisant plus particulièrement référence à l’exposition « Together: An Exhibition of Global Development ». Conçue par MRA mobile experiential et la Fondation Aga Khan Canada, cette exposition se penche sur le travail de plus de 20 organisations et montre comment des Canadiens travaillent coude à coude pour réduire la pauvreté dans le monde.  
 

6. Encadrer l’expérience des visiteurs : le rôle du design

Présentateurs : Udo Schliemann et Randy Johnson, Entro Communications

Évaluer l’expérience des visiteurs, c’est évaluer l’impact qu’ont l’identité et les programmes particuliers d’un musée sur la façon dont les visiteurs interagissent avec ce musée. En prenant pour exemple des collaborations menées avec le Royal Ontario Museum, le Musée des beaux-arts de l’Ontario et le Musée des beaux-arts du Canada, on présentera des pratiques exemplaires adaptées au contexte canadien pour illustrer comment le design participe à l’environnement physique du musée et a un lien avec l’expérience globale. On verra comment des éléments comme les murs des donateurs, la signalétique et la conception graphique environnementale peuvent contribuer à une meilleure appréciation de l’espace, des expositions et du musée dans son ensemble. Les participants comprendront mieux comment créer un environnement muséal qui communique l’essence de la marque du musée, tout en incluant le public efficacement et sans dévaloriser les collections  
 

7. Concevoir du contenu pour les supports non traditionnels

Présentateur : Boyd Laanstra, Banque du Canada

Cette étude de cas porte sur la planification de l’interprétation et la conception de contenu liées à des objets qui ne sont pas prévus comme des pièces d’exposition, notamment les programmes publics qui font appel à des plateformes non traditionnelles et à des supports entièrement différents. On considérera des méthodes axées sur l’interprétation et les principes de la théorie de l’apprentissage constructif en s’appuyant sur l’exemple du billet de banque commémoratif qui sera émis en 2017 à l’occasion du 150e anniversaire du pays — une pièce conçue pour être « exposée » dans les poches des Canadiens. Cette étude de cas dépassera l’existence matérielle du musée pour explorer les moyens de communiquer et de célébrer partout l’histoire, le patrimoine et la culture de façon unique et significative.  
 

8. Maximiser son investissement en matière d’expositions temporaires et itinérantes

Présentatrice : Tanya Bouchard, Musée canadien de l’immigration du Quai 21

Cette étude de cas fera connaître l’approche du Quai 21 en matière d’expositions temporaires et itinérantes en prenant pour exemple l’exposition « Canada : Jour 1 » et ses présentations subséquentes. En plus d’offrir des recommandations et de décrire les leçons tirées, on expliquera comment le musée a atteint ses objectifs institutionnels et d’expositions tout en tirant le meilleur parti des ressources. Venant contribuer aux célébrations du 150e anniversaire du pays, « Canada : Jour 1 » explore les multiples facettes de l’expérience des nouveaux arrivants au Canada, de l’époque de la Confédération à nos jours.  
 

9. De Vimy à Juno : un examen approfondi d’une expérience axée sur le numérique

Présentateurs : Jen Sguigna, Association Centre Juno Beach, et Warren Wilansky, Plank

Créer de toutes pièces un vaste projet numérique sur plusieurs années n’est jamais chose facile. Lors d’un projet où le numérique a occupé une place centrale, les divers intervenants ont dû redéfinir les relations entre l’espace réel et virtuel, puis mesurer la participation des visiteurs et la qualité des interactions. Au moyen de cette étude de cas, on partagera avec les participants les hauts et les bas d’un projet collaboratif nécessitant de s’assurer que les membres de l’équipe et que les intervenants participent tous dès le départ aux discussions et à la définition des paramètres. Au final, les participants sauront mieux comment mettre en œuvre un projet de ce type à leur institution.  
 

14 heures 15 minutes à 16 heures 30 minutes
Présentation de la Coalition des musées et des galeries pour la justice climatique
 
Robert R. Janes et David Jensen , Coalition des musées et des galeries pour la justice climatique
Le Canada compte plus de 2500 musées et organisations connexes, qui sont tous bien placés pour s’attaquer à la question des changements climatiques compte tenu de leur conscience historique, de leur appartenance au milieu, de leur engagement à l’égard de l’intendance, de leur accessibilité au public et de la confiance que le public leur porte. La mission de la Coalition des musées et des galeries pour la justice climatique consiste à mobiliser les musées canadiens et à les soutenir dans leurs mesures visant à sensibiliser et à s’adapter aux changements climatiques, ainsi qu’à en atténuer les effets. Cette séance informelle vous présentera la Coalition et ses activités; on discutera également avec les personnes présentes des intérêts, des préoccupations et des aspirations à ce chapitre.

14 heures 15 minutes à 15 heures 15 minutes
Sessions éducationnelles simultanées
 
 

10. Le stage externe : une approche différente de la formation et du renforcement des capacités

Modératrice : Sarah Carr-Locke, Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles

Panélistes : Nyla Klugie-Migwans et Cathy Ritchie, gouvernement du Yukon

La section des musées du ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon fournit un financement et des services de soutien à 18 musées yukonais et centres culturels des Premières Nations. Établies au Yukon et au nord de la Colombie-Britannique, les Premières Nations de Champagne et d’Aishihik jouissent d’une autonomie gouvernementale sur leurs territoires traditionnels; elles sont détentrices du Da Ku Culture Centre à Haines Junction, au Yukon, et elles en assurent aussi la gestion. Cette séance examine comment le personnel du gouvernement du Yukon a collaboré avec les Premières Nations pour établir un plan de formation associé au poste sous-affecté de responsable des collections et de la création d’expositions au Da Ku Culture Centre. Mettant l’accent sur l’entretien des collections, les représentants des Premières Nations et de la section des musées discuteront du processus de prise de décisions, des défis et des principaux facteurs qui ont contribué au succès de ce plan de formation spécialement conçu pour soutenir l’employée en question au moyen de formations pratiques, de cours universitaires et de travaux pratiques, et ce, en fonction des priorités d’apprentissage établies par l’organisation. Les participants comprendront mieux l’importance de la collaboration réciproque dans la conception de plans de formation élaborés.  
 

11. Mobiliser les jeunes pour inspirer le changement social

Modératrice : Pauline Dolovich, Reich+Petch

Présentateurs : Tony Reich, Reich+Petch Design International et Tara Robinson, Youthlink Foundation, Carlee Bojarski

Les musées peuvent-ils favoriser le changement social grâce à leurs expositions? Inauguré en 2015, YouthLink Calgary offre un centre d’apprentissage novateur de près de 2500 mètres carrés qui abonde en installations immersives et interactives. Cette séance examine les thèmes et objectifs sous-jacents du projet, mais aussi comment une culture favorisant le partage, la curiosité et l’autonomisation permet, grâce à des outils multimédias et immersifs, un échange novateur de connaissances et de ressources. Au terme de cette séance, les participants comprendront mieux l’importance pour les musées d’aborder les questions sociales difficiles, ainsi que la façon de mettre en place à leur institution une approche révolutionnaire susceptible d’apporter des résultats tangibles.  
 

12. Le musée-laboratoire

Modérateur : Benoît Légaré, Musée des beaux-arts de Montréal

Présentateurs : Thomas Bastien, Musée des beaux-arts de Montréal; Carol Pauzé, Foundation J. Armand Bombardier; Melissa Smith, Musée des beaux-arts de l’Ontario

Elle est bien révolue l’époque où les musées faisaient figure de spécialistes au sein de leurs communautés. La donne a changé! Les panélistes de trois institutions bien différentes mettront les participants au défi de réfléchir au potentiel inexploité des musées et aux multiples possibilités que les musées du 21e siècle doivent offrir à leurs publics.  
 

13. Changer la donne pour les musées : risque et conservation dans un monde numérique

Modératrice : Jane Sirois, Institut canadien de conservation
Panélistes : Irene Karsten et Tom Strang, Institut canadien de conservation; Stephen Fai et Mario Santana, Université Carleton

Que se passe-t-il si on se trouve face à un désastre? Cette séance propose des présentations inspirantes sur l’innovation technique, du concept initial jusqu’à l’élaboration concrète d’un cadre pour la conservation des collections en fonction des risques. Parmi les innovations récentes dont il sera question figurent la géo-cartographie et le balayage laser d’un site 3D. Les participants comprendront mieux comment le recours novateur à l’information numérique facilite la tenue des dossiers, mais offre aussi un moyen efficace de documenter et de gérer les pertes en cas de catastrophe.  
 

14. Des employés pas si difficiles à trouver : recruter en favorisant la diversité

Modératrices : Gail Dexter Lord, Lord Cultural Resources

Panélistes : Joy Bailey Bryant et  Veronica Blandon, Lord Cultural Resources; Jameson Brant,  Canadian Museum of History


Comment tient-on compte de la diversité dans le recrutement du personnel des musées? Où trouve-t-on des candidats diversifiés? Comment veille-t-on à établir une culture organisationnelle qui permet à chacun de s’épanouir pleinement, quel que soit son âge, son origine ethnique ou son sexe? Cette séance offrira une occasion de se pencher sur la façon dont le leadership et les stratégies de gestion muséale peuvent répondre à ces questions cruciales. On verra également comment la diversification des effectifs contribue à accroître le nombre et la diversité des visiteurs, et à vraiment changer la donne.  
 

15. Les aventures sur le terrain

Facilitateur : Alisa Barry, Musée canadien de la nature

Animateurs : Kathleen Conlan, Stewart B Peck and Natalia Rybczynski, Musée canadien de la nature


Rejoignez trois explorateurs « Canadian Geographic » de renom afin de découvrir les hauts et les bas des études sur le terrain et les ingrédients nécessaires à la collecte de précieux spécimens. Chaque explorateur parlera des raisons pour lesquelles il a choisi de faire des recherches dans son domaine et de la manière dont sa recherche contribue à la compréhension du monde naturel.  
 

15 heures 30 minutes à 16 heures 30 minutes
Séances de programme simultanées
 
 

16. Le musée numérique : imaginer des solutions

Modérateur : Sarah Beam-Borg Musée de l'Aga Khan

Panélistes : Ryan Dodge, Royal Ontario Museum; Megan Richardson, Musée canadien de l’histoire; Corey Timpson, Musée canadien pour les droits de la personne


Le numérique représente le plus important facteur de changement de notre époque. Partout dans le monde, les musées s’efforcent de saisir les occasions et de relever les défis associés à cette mutation, tout en demeurant à l’écoute des attentes des visiteurs. Des panélistes illustrant une variété de points de vue discuteront du rôle que joue le numérique au sein de leurs institutions et de la façon de l’utiliser pour favoriser la compréhension et le dialogue, mais aussi pour apporter des solutions susceptibles de construire un monde meilleur. Quelle que soit la taille de leur institution, les participants ressortiront de cette séance avec des idées et des ressources applicables à leur contexte particulier.  
 

17. Communiquer des concepts complexes aux jeunes visiteurs des musées 


Modératrice : Lisa Leblanc, Musée canadien de l’histoire

Panélistes : Kerri Davis et France Therrien, Musée canadien de l’histoire; Jean François Royal, Musée des religions du monde


Culture, communauté, religion et tradition… Voilà certains des grands thèmes que les musées cherchent à aborder. Mais est-il possible de s’y intéresser avec un public d’enfants? Prenant pour exemple l’exposition itinérante « Les enfants font la fête! », les panélistes discuteront des avantages associés à l’élaboration d’activités et de contenus spécialement conçus pour les plus jeunes visiteurs des musées. Les participants en apprendront davantage sur la façon de joindre efficacement ce public et verront qu’il est possible de montrer aux familles et aux enfants qu’ils sont les bienvenus même si on ne dispose pas d’un espace qui leur est entièrement réservé.  
 

18. Des solutions originales pour acheminer les pièces aux musées éloignés

Modératrice : Sarah Pashagumskum, Aanischaaukamikw Cree Cultural Institute

Panélistes : Laura Phillips, Aanischaaukamikw Cree Cultural Institute; Stephanie Halapija, Nisga'a Museum; Dominique Chalifoux, Musée de Lachine

Alors que de nouveaux musées sont établis par les Premières Nations du pays, les musées existants doivent trouver des moyens concrets d’améliorer l’accès du public à leurs collections et à leurs expositions, en particulier auprès des communautés d’où proviennent ces collections. Ce panel offrira trois présentations examinant les réalités et les aspects clés favorisant l’accès aux collections dans des localités éloignées. Les participants comprendront mieux les besoins des musées en régions éloignées et comment leurs institutions peuvent les aider à atteindre leurs objectifs.  
 

19. « Au secours, le musée coule! » L’histoire du démantèlement et du rétablissement d’un musée qui sombrait vraiment dans l’océan…

Modératrice : Stephanie Smith, Nova Scotia Museum

Panélistes : Craig MacDonald (à confirmer), Maggie MacIntyre, Janet Maltby (à confirmer) et Christine Sykora (à confirmer), Nova Scotia Museum

Lors de la visite d’étude au congrès 2016 de l’AMC, les participants ont eu droit à un avant-goût du Musée des pêches de l'Atlantique à Lunenburg (Nouvelle-Écosse), qui s’apprête à ouvrir de nouveau au terme d’importants travaux d’infrastructure et de stabilisation. Ce projet a amené le musée à réévaluer entièrement ses activités au cours des deux dernières années. Cette présentation montre comment le projet a entraîné de profonds changements à l’infrastructure, aux activités, aux collections, aux expositions et à l’interprétation. Chaque section sera présentée en personne et par vidéoconférence par un membre du Service de l’innovation, des collections et de l’infrastructure du Nova Scotia Museum ainsi que par le personnel opérationnel du Musée des pêches de l'Atlantique. Alors qu’il s’enlisait dans le passé, le Musée des pêches s’est restructuré pour devenir un musée de l’avenir. Les présentations permettront aux participants d’établir des comparaisons avec les situations qu’ils vivent à leurs musées et de s’inspirer des solutions trouvées au Musée des pêches de l'Atlantique. Les participants seront invités à poser des questions, à partager leurs histoires et à envisager des solutions possibles pour les mus&ea  
 

20. Les collections publiques : comment plaire à tout le monde

Modérateur : À confirmer

Panélistes : Rebecca Huxtable, Conseil des arts du Canada; Erin McDonald, ministère de la Culture et du Tourisme de l’Alberta; Belinda Harrow, Saskatchewan Art Board 

De plus en plus, on attend des personnes chargées de gérer les collections publiques qu’elles harmonisent les besoins variés des publics, des parties prenantes et des objets dont elles sont responsables. Couvrant les questions de l’accessibilité et de la convivialité, des pratiques d’acquisition, et de l’histoire et des obligations des programmes, cette séance fournira des exemples des défis, des solutions et des questionnements constants avec lesquels composent trois collections publiques d’œuvres d’art au pays. Les panélistes présenteront brièvement leurs collections respectives et contribueront aux échanges sur chacune de ces questions. Les participants seront invités à partager leurs propres expériences en la matière afin d’alimenter la discussion et d’approfondir les connaissances.  
 

Les activités en soirée  
 

17 heures

Cérémonie de remise de Prix des musées canadiens et réception

RSouligner les réalisations remarquables de vos collègues à la cérémonie nationale de remise de Prix des musées canadiens 2017 et rendre hommage à l’excellence dans les domaines de la recherche, la conservation, l’éducation, les expositions, les nouveaux médias, du marketing et du leadership muséal. Après la cérémonie, vous aurez l’opportunité de participer à une réception suivie d’un gala – Célébrons 70 ans!

Coût : 35$. le coût est inclut dans l’inscription pour le Congrès. Vous pouvez vous procurer des billets supplémentaires pour les participants non-inscrits.  
 

19 heures

Célébrons 70 ans!

Préparez vous à fêter avec vos collègues. Le gala de l’AMC sera une expérience extraordinaire à tous points de vue : tant au niveau du repas, du décor et du divertissement. Veuillez nous rejoindre pour célébrer cet important jalon dans l'histoire de l’AMC.

Coût : le coût est inclut dans l’inscription pour le Congrès. Vous pouvez vous procurer des billets supplémentaires pour les participants non-inscrits à 125 $. Ceci inclut le cocktail, dîner, spectacle et un verre de vin suivi d’un bar payant. Tenue de cocktail.

Avec le soutien de :

Logo : Total Transportation