LES MUSÉES SUR LA COLLINE DU PARLEMENT

Un seul message et un grand succès !  

 Le mardi 23 novembre, des représentants de musées des quatre coins du Canada ont convergé sur la Colline du Parlement pour parler de l’importance des musées aux politiciens fédéraux. Plus de 100 députés et sénateurs ont entendu leur message. En cette deuxième édition de la Journée des musées canadiens, nous avons réussi à rencontrer plus de ministres, de députés et de sénateurs que l’an dernier.Mais plus important encore, nos rencontres ont donné lieu à des échanges plus approfondis menés avec enthousiasme par des représentants muséaux convaincus. Même les gardiens de sécurité ont été impressionnés par le nombre de représentants des musées participants !« Nous avons choisi délibérément de ne transmettre qu’une seule recommandation », a déclaré John McAvity, directeur général de l’Association des musées canadiens. « Notre proposition relative à un programme spécial d’appariement des dons est attrayante et permet de faire participer un plus grand nombre de Canadiens à la sauvegarde de notre patrimoine. Notre message a été bien reçu, même en cette période de restrictions budgétaires. »

 En plus des rencontres avec des députés, nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec bien des ministres, dont l’honorable Jim Flaherty, ministre des Finances; l’honorable James Moore, ministre du Patrimoine; l’honorable Keith Ashfield, ministre du Revenu; l’honorable Rob Moore, ministre du Tourisme; l’honorable Jim Nicholson, ministre de la Justice; et l’honorable Steven Fletcher, ministre d’État à la Réforme démocratique.« Nous sommes bien conscients que le prochain budget fédéral sera très difficile et qu’il comportera peut-être des compressions à des programmes de grande valeur. Toutefois, nous proposons une solution au gouvernement, une façon pragmatique de nous permettre de nous aider nous-mêmes en encourageant les Canadiens à s’impliquer davantage dans les domaines de l’art et du patrimoine. C’est un scénario bénéfique pour tous qui aura des incidences à long terme sur les musées », ajoute John McAvity.

Par ailleurs, un autre dossier a retenu l’attention de nos intervenants, surtout les ministres. Il s’agit du programme Jeunesse Canada au travail qui offre des emplois aux étudiants et des stages dans les musées et galeries d’art du Canada. Les emplois de qualité pour les jeunes sont rares et ce programme a toujours connu un succès exceptionnel au fil des ans.

Malheureusement, l’AMC se voit dans l’obligation de refuser 92 % des demandes de stages spécialisés dans des musées. « Les musées pourraient offrir aux jeunes une formation précieuse dans divers domaines, qu’il s’agisse de renforcer les aptitudes intellectuelles ou les connaissances technologiques, ou encore les compétences en gestion d’expositions, en marketing, en financement ou en programmation éducative », souligne John McAvity. « C’est pourquoi il est important d’investir dans l’emploi pour les jeunes si l’on veut assurer l’avenir du secteur culturel. »

Le message des musées a été livré avec force et unité par les trois principales organisations nationales responsables de la Journée des musées canadiens 2010. L’activité a été organisée par l’Association des musées canadiens avec la pleine participation de la Fédération canadienne des amis de musées et de l’Organisation des directeurs des musées d’art du Canada et de la plupart des associations muséales provinciales.

Téléchargez le feuillet de faits saillants sur la Journée des musées canadiens

Visitez notre galerie de photos sur Flickr pour visualiser les photos de l'événement.
 
(entervue avec Sylvie Morel- youtube clip)